Randonnée en Cappadoce : entre cheminées de fées et villages troglodytes

Je partage dans cet article l’un de mes itinéraires préférés de randonnée en Cappadoce, l’une des régions les plus mystérieuses de Turquie. Celui-ci mène au sommet du Mont Bozdag, à la découverte de vestiges troglodytes, dans les vignes des seigneurs, ainsi qu’au cœur d’une cérémonie de Derviche Tourneurs.

A retrouver également sur le blog
Randonnée en Cappadoce, 6 jours pas à pas sur les sentiers anatoliens


Randonnée en Cappadoce
entre cheminées de fées et villages troglodytes


Randonnée en Cappadoce
du sommet de Bozdag au village de Çavusin

5h du matin, le soleil n’est pas encore levé et le muezzin dort encore, mais je suis déjà chaussures aux pieds et appareil photos au cou ! Non pas pour être la première sur les sentiers, mais pour une activité presque incontournable de la région et totalement féérique : un baptême de montgolfière au-dessus de la cappadoce !

montgolfiere en cappadoce decollage gtk
Distance : 20 km
Dénivelé : 500 mètres
Durée : 1 journée (≈ 5 heures de marche)

randonnee en cappadoce itineraire cavusin

Il est 10h30 lorsque nous quittons Ortahisar et entamons notre seconde journée de randonnée en Cappadoce. Nous nous dirigeons lentement vers un endroit surnommé Sunset Point, où nous aurons l’occasion de revenir pour le coucher du soleil, bien-entendu. C’est le départ de notre ascension vers le Mont Bozdag (1324 mètres), une montée facile qui permet de découvrir petit à petit sous nos pieds l’étonnant paysage de Cappadoce et d’admirer la diversité des formes laissées dans le paysage par le temps et les éléments. Du sommet, nous apercevons la citadelle d’Ortahisar, construite dans un imposant piton de tuf volcanique.

Nous poursuivons ensuite plein nord sur le plateau, jusqu’à surplomber l’ancienne ville troglodyte de Zelve, habitée depuis le IVème siècle et jusqu’en 1955, date à laquelle les habitants furent évacuées pour raison de sécurité suite à plusieurs accidents causés par des effondrements. C’est depuis 1968 un musée à ciel ouvert qu’il est possible de visiter (ouvert tous les jours, entrée ≈ 3€, durée de la visite 1h30). Pour notre part, nous l’observons de haut, et imaginons ce que pouvait être la vie dans cet environnement étrange. Petit à petit, c’est un village complet construit dans la roche et au fond de 3 différentes vallées qui apparait sous nos yeux, avec maisons et jardins, églises et mosquée, grottes et tunnels…
Nous descendons jusqu’au village, zigzagant dans un véritable labyrinthe de cheminées de fées(sentier impraticable par temps de pluie) et c’est avec bonne humeur et appétit que nous atteignons un charmant petit salon de thé avec une belle terrasse ensoleillée face à l’entrée du village de Zelve.
Au menu : crêpes turques, appelées gözleme, que l’on peut déguster un peu partout et à toute heure en Turquie. Elles sont cuites sur une large plaque chauffante et remplies de garnitures diverses… celle à base de viande hachée, d’épinard et de fromage est un régal.

randonnee en cappadoce vallee rouge gtk

Après cette douce pause, nous prenons la direction des vignes des seigneurs, qui nous offrent le dessert ! Sur les sentiers de randonnée en Cappadoce, il est en effet fréquent de rencontrer des vignes ou des arbres fruitiers non récoltés, laissés aux passants, et qui font le bonheur des randonneurs. Nous restons néanmoins un peu sur notre faim,  le lieu n’étant pas tout à fait à la hauteur de son surnom : mais où sont donc passés les champs de vignes tant attendus ?

Nous changeons  d’environnement en arrivant au village de Çavusin. Les maisons troglodytes sont toujours omniprésentes et révèlent ici tout le savoir-faire des bâtisseurs de l’époque. En emportant une partie de la falaise, les éboulements ont en effet laissé grandes ouvertes les habitations et les tunnels du village creusés dans un flanc de colline. Nous visitons l’église de Saint-Jean-Baptiste (entrée libre), l’une des plus anciennes de la région, bâtie au VIème siècle. Les peintures, datant du IXème siècle, sont en vérité peu lisibles. Avec un peu d’imagination, et surtout un bon guide, on peut apercevoir des scènes importantes de la vie de Jésus, comme le Baptême, La Crucifixion, l’Annonciation ou encore la Trahison de Judas. Mais c’est davantage l’aspect rupestre et le panorama sur les environs qui nous ont séduit.

randonnee en cappadoce cavucin gtk

Le sentier des crêtes nous ramène au-dessus d’un paysage parsemé de vallées et de rochers emblématique de la randonnée en Cappadoce, vers le Sunset Point, que nous atteignons en fin de journée. Nous sommes pile à l’heure pour contempler le soleil se coucher et illuminer la roche de couleurs orangées et rougeâtres. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls à attendre. De nombreux groupes de jeunes, couples et familles patientent également dans la bonne humeur (une buvette et un marchand de souvenirs ont saisi l’aubaine). Quelques photographes préparent également leur matériel pour immortaliser l’évènement, et une future ou jeune mariée a choisi cet endroit pour les photos souvenirs en robe blanche… Sunset Point, c’est the place to be ! Le soleil se couche enfin, derrière les nuages, les roches se colorent effectivement en orange, rose, rouge… mais rien de bien extraordinaire en fin de compte ce soir là.

Pour nous remettre de cette déception, nous décidons de nous rendre à une cérémonie de Derviche Tourneur, forme de méditation active d’origine soufi très pratiquée en Turquie. Cela ressemble à une danse, dans laquelle plusieurs derviches (que des hommes !) tournent sur eux-mêmes pour tenter d’atteindre la source de toute perfection (kemal).

randonnee en cappadoce derviche
Selon la légende, le poète et maître spirituel Mevlânâ Celaleddin Rûmi (1207-1273) serait passé un jour dans un bazar où l’on battait de l’or. Emporté par le rythme et le son cristallin de l’or battu, Mevlâna se serait mis à tourner sur lui-même jusqu’à réussir, grâce à cette danse appelée Semâ, à entrer en communion avec le divin. Le Semâzen derviche se coiffe d’un haut bonnet de feutre (symbolisant la pierre tombale de son ego) et s’habille d’une robe blanche (le linceul de l’ego). Il commence à tourner les bras croisés, puis étend les bras, la main droite ouverte vers les cieux, prêt à recevoir les dons Divins, sa main gauche retournée vers le sol, dispensant au peuple ce qu’il a reçu de Dieu… La cérémonie du Semâ est composée de 7 phases. Au Dervis Evi d’Ortahisar, elle dure ≈ 1 heure et coûte 15 euros.
Difficile de conseiller ou non ce spectacle (oups, attention, ce n’est pas un spectacle mais une cérémonie !), les avis sont partagés. Certains ont été conquis par le côté mystique de la danse et la maîtrise des tourneurs, d’autres plutôt curieux de découvrir cette tradition, mais pour ma part, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que c’était une attraction touristique comme une autre… Si vous décidez d’y aller, pensez à lire le prospectus explicatif à l’avance : indispensable  pour comprendre ce qu’il se passe sur la scène.

Hébergement à l’hôtel Nazim’s Place à Ortahisar.

randonnee en cappadoce chez nazim

A retrouver également sur le blog
Randonnée en Cappadoce, 6 jours pas à pas sur les sentiers anatoliens


Ce séjour en Cappadoce a été organisé par l’agence Turcap.
mail : info@turcap.com

turcap


 

10 réponses

  1. Que de beaux souvenirs! La vallée de Goreme (et la Turquie en général, la bouffe, les gens, tout) a été pour moi un énorme coup de coeur, et surtout innattendu! J’aurais bien aimé rester dans cette région 1 bonne semaine pour avoir le temps de visiter à fond, marcher davantage et rester tester une nuit dans un hôtel troglodyte 😛
    Leslie Articles récents…Chapka Assurance: Avis de voyageursMy Profile

  2. Je rentre d’une semaine en Cappadoce : un voyage magnifique, dépaysant, riche de rencontres, de paysages et de moments gastronomiques 🙂 🙂 Un immense merci à Nasuf de l’agence Turcap et Mehmet notre guide au top ! Je conseille +++++

          1. Je te conseille printemps ou automne pour éviter la chaleur d’été dans la Méditerranée !
            Quand tu auras choisi la période je vais établir un itinéraire exceptionnel et un prix spécial pour les lecteurs Globetrekkeuse qui veulent voyager avec Céline et Turcap 😉

    1. Merci à vous, Bénédicte et les deux Sophie, d’avoir choisi Turcap pour votre voyage en Turquie. C’était un grand plaisir de vous faire découvrir la Cappadoce. J’espère vous faire visiter les autres régions comme Istanbul, les côtes Egéennes et Méditerranéennes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge